Voyage solidaire et photos

29 Sep 2022 -
Mise en ligne par :
Lorsqu’on voyage, on ne veut surtout rien oublier. Chaque moment est unique, magique. Alors le réflexe : sortir l’appareil/le téléphone, et prendre une photo ! Voici quelques conseils de Lucy Winkelmann, photographe et animatrice bénévole pour les colos Grandir Aventure, pour prendre des photos dans le respect des valeurs d’un voyage équitable et solidaire. Photographe et voyageur […]

Lorsqu’on voyage, on ne veut surtout rien oublier. Chaque moment est unique, magique. Alors le réflexe : sortir l’appareil/le téléphone, et prendre une photo !

Voici quelques conseils de Lucy Winkelmann, photographe et animatrice bénévole pour les colos Grandir Aventure, pour prendre des photos dans le respect des valeurs d’un voyage équitable et solidaire.

Photographe et voyageur solidaire

Rappelons la définition du voyage équitable et solidaire : il garantit au voyageur de vivre une expérience rare, à taille humaine, faite de découvertes et d’échanges avec les populations, et qui contribue au développement équilibré des territoires visités.

Un voyage équitable et solidaire, c’est le voyage en petit groupe, loin des grandes infrastructures touristiques, dans des conditions privilégiées de rencontre et d’échanges avec les populations. Le voyageur peut être accueilli chez l’habitant ou dans des hébergements tenus par la population locale. Ainsi, le voyageur photographe favorisera l’économie locale pour les guides, les repas, les transports, l’artisanat…

En tant que photographe et voyageur, il faut se poser ces questions. L’attitude d’un photographe qui ramène de belles images est celui de quelqu’un qui s’intéresse à la culture et surtout qui photographie dans le respect des populations, de leur culture et de leur environnement.

Les plus belles photographies sont celles qui contiennent de l’émotion. Cette émotion vous l’obtiendrez dans le lien que vous allez nouer avec les gens, avec les lieux. Laissez-vous immerger et imprégner de la culture locale. La démarche est en effet très importante car elle définit le regard que vous portez sur le lieu et les gens transpercera sur vos photographies. N’oubliez pas aussi de vous renseigner sur les caractéristiques liées à l’image et au pays.

Voyage solidaire, photos et respect

  1. Renseignez-vous en amont sur la culture des gens et du pays en terme d’images. Au Japon, il est interdit de photographier certains temples et statues. La légende dit que cela peut éveiller la colère des esprits. Renseignez-vous pour ne pas commettre un acte irrespectueux.
  2. Souriez !
  3. Demander toujours l’autorisation de prendre quelqu’un en photo (pour un portrait). Demandez l’autorisation aux parents si vous souhaitez prendre un enfant en photo. De manière générale, pensez à inverser la situation : et si vous étiez tranquille, dans la rue, et que quelqu’un s’arrêtait pour vous prendre en photo ? Ou votre enfant ? Que diriez-vous ? 

Voyage solidaire, photos et échange

Prendre des photos est aussi un formidable moyen de créer du lien et de faire de belles rencontres.

  1. Montrer vos images à la personne, effacez la photo si elle ne lui plait pas.
  2. Avec un polaroïd ou une mini imprimante portable, vous pouvez imprimer l’image et l’offrir. La magie d’internet permet aussi d’envoyer facilement les photos.
  3. On ne paye pas pour prendre une photo ! N’encouragez pas le paiement pour prendre des photos : faites alors votre plus beau sourire et renoncez à la photo lorsqu’on demande de l’argent.

voyage solidaire et photo 2

Voyage solidaire, photos et temps

  • Ne « dégainer » pas votre appareil avant même d’avoir mis un pied sur le lieu. Prenez le temps de vous imprégner du lieu, des gens.
  • Prenez un premier contact avec la population. Pour prendre quelqu’un en photo, il faudra prendre le temps…le temps d’instaurer le dialogue, de mettre la personne en confiance et d’obtenir son accord.
  • L’intérêt de votre voyage solidaire et de vos photographies se situe autour de la rencontre. Prenez donc le temps de rencontrer avant de photographier !

Trouver votre intention photo

Prendre une photo est un acte quotidien aujourd’hui. Et pourtant ce n’est pas un acte si anodin! Une photographie, c’est une histoire, il faut donc se poser la question de l’intention.

En prenant le temps de l’échange et du respect des lieux et des gens, vous définirez mieux ce que vous voulez montrer et donc raconter en images : c’est votre intention photographique.

Cela ne veut pas dire qu’il faut vous restreindre sur vos prises de vue ou encore ne pas laisser place à l’imprévu. Mais votre intention photographique est votre œil, votre point de vue. Ce qui fera que vos photographies seront uniques, et retranscriront au mieux les émotions de votre voyage. Réfléchissez avant et pendant votre voyage à ce que vous aimeriez faire, quel(s) axe(s) vous voulez prendre. Si vous ne trouvez pas la réponse tout de suite, pas de panique, cela viendra 

 

« Quand tu fais un portrait, ce n’est pas toi tout seul qui prend la photo ; la personne t’offre la photo. »
Sebastiao Salgado

Et surtout, bien sûr, n’oubliez pas que ce n’est pas la photo qui créer le souvenir. Pensez aussi à poser votre appareil ou téléphone, et simplement profiter de l’instant présent 🙂